Home » Histoire de la vieillesse en Occident: de lAntiquité à la Renaissance by Georges Minois
Histoire de la vieillesse en Occident: de lAntiquité à la Renaissance Georges Minois

Histoire de la vieillesse en Occident: de lAntiquité à la Renaissance

Georges Minois

Published 1987
ISBN : 9782213019307
Hardcover
450 pages
Enter answer

 About the Book 

Chaque société a les vieillards quelle mérite: lhistoire antique et médiévale le démontre amplement. Chaque société sécrète un modèle dhomme idéal, et cest de ce modèle que dépend limage de la vieillesse, sa dévaluation ou sa mise en valeur. LaMoreChaque société a les vieillards quelle mérite: lhistoire antique et médiévale le démontre amplement. Chaque société sécrète un modèle dhomme idéal, et cest de ce modèle que dépend limage de la vieillesse, sa dévaluation ou sa mise en valeur. La Grèce classique, tournée vers la beauté et la force, relègue les vieux à une place subalterne. Au Moyen Age, le vieillard joue son rôle tant quil peut tenir le goupillon, lépée, la bêche ou le livre de comptes. La seule limite est lincapacité physique. En fait, il ny a pas de troisième âge: il y a la vie et la mort. A partir du XIVe siècle, le poids des vieux saccroît dans la société et entraîne un regain de critique contre les vieillards. La satire des mariages entre des hommes âgés et des jeunes femmes revient à la mode, comme elle létait à lâge de Plaute. Quant à la Renaissance, elle renoue avec les idéaux des Gréco-Romains. Ronsard recommande de cueillir les roses de la vie , mais dans le même temps, les vieillards actifs nont jamais été aussi nombreux: lamiral Doria, septuagénaire, lutte contre loctogénaire Barberousse, Michel Ange atteint 89 ans et Le Titien, 99... Lambiguïté fondamentale de lattitude envers la vieillesse se retrouve cependant tout au long des siècles, car si le vieillard se plaint de son grand âge, il en tire gloire et cherche à prolonger ses jours. La fontaine de jouvence na-t-elle pas toujours été le plus fol espoir de lhomme occidental? Né en 1946, agrégé, docteur en Histoire et docteur ès Lettres, Georges Minois est spécialisé dans lhistoire des mentalités religieuses du Moyen Age et de lAncien Régime. Il a consacré sa thèse dEtat à la réforme catholique en Basse-Bretagne. Il enseigne actuellement à Saint-Brieuc.